conseils de lectures merveilleuses et enthousiasmantes…

Voici les références de quelques livres que j’ai eu la chance de découvrir récemment et qui m’ont enthousiasmée pour différentes raisons…

Créativité

Libérez votre créativité - Livre audio-« Libérez votre créativité » de Julia Cameron (plusieurs éditions dont une édition de poche). Si vous ne deviez lire qu’un seul livre sur le sujet, je vous conseillerai de lire celui-là. Cet ouvrage est devenu ma bible!… Traduction du best seller américain appellé « The artist way », c’est LE LIVRE INDISPENSABLE à toute personne rêvant de laisser librement s’exprimer l’enfant-artiste qui vit au plus profond de lui. « Tous les enfants sont des artistes. Le problème, c’est de le rester une fois adulte ». Cette phrase de Pablo Picasso résume l’objectif des livres de Julia Cameron qui est de retrouver la spontanéité de l’expression de soi. Ce livre s’adresse à tout le monde et permet de retrouver la spontanéité applicable à tous les domaines de la vie. Mais il est surtout passionnant pour les artistes qui retrouvent avec cette méthode simple et agréable la créativité artistique de l’enfant-artiste qui sommeille en chacun d’eux. Le livre est pavé de citations sur la créativité et sur l’art toutes plus géniales les unes que les autres. A lire et à garder comme livre de chevet.

« Pensez comme Léonard De Vinci » de Michaël J Gelb ( Les Editions de l’homme). Un outil génial pour comprendre ce qui fait de Léonard De Vinci le génie universel qu’il a été. J’ai publié un article plus détaillé sur le sujet dans la catégorie « lieux inspirants » sous le titre: « Léonard de Vinci – visite du Clos Lucé à Amboise ».

« The art of vintage Journaling and collage » De Marijo et Sunny Koch aux éditions Quarry. Malheureusement pas encore traduit en français, ce livre est le plus extraordinaire que j’ai trouvé ces dernières années sur le Art journaling. Comme il est très visuel, il n’est pas indispensable d’être très fort en anglais pour en profiter. On peut encore le commander par internet. C’est une compilation de deux ouvrages que les auteurs avaient publié précedemment (Vintage collage works en 2007 et vintage collage journals en 2009). Chaque page est une merveille, les illustrations sont magnifiques et particulièrement inspirantes. C’est un des livres que je préfère sur le sujet.

Merveilleux

« Il était une fois… Les contes de fées« : Ouvrage collectif de plusieurs spécialistes du conte. Publié conjointement par la bibliothèque nationale et les éditions du Seuil. Un livre très intéressant sur tous les aspect du conte (littérature, cinéma, artistes).

« La petite encyclopédie du merveilleux » de Édouard Brasey,  aux Editions Le pré au clerc. Cet ouvrage très complet est un condensé des trois tomes de l’Encyclopédie du merveilleux qui avaient été publiés précédemment. Edouard Brasey est un spécialiste du sujet. Il a écrit de nombreux ouvrages sur l’univers des contes, sur les fées, les mondes imaginaires, les arts divinatoires… Et notamment un autre ouvrage qui m’avait beaucoup intéressé aussi:

-« Vivre la magie des contes » (Edouard Brasey également) aux éditions Albin Michel. Résultat de recherche d'imagesCe livre nous explique que si les contes de fées sont généralement considérés comme de jolies petites histoires inventées pour endormir les enfants, au-delà de cette première lecture, ils recèlent en fait un véritable savoir initiatique. Les contes sont en fait destinés à éveiller l’homme, à nous aider à explorer notre histoire, et à opérer des changements profonds dans nos vies quotidiennes. Il nous incite à découvrir « le merveilleux » qui se trouve là, dans notre vie de tous les jours. C’est exactement ce que j’aimerais faire moi aussi, avec ce blog…

-Du récit merveilleux, ou l’ailleurs de l’enfance (Alain Montandon) Ed Imago.

  Alain Montandon - .J’ai choisi de recopier ici un extrait du livre de Alain Montandon, qui me semble donner une bonne idée du contenu particulièrement passionnant de cet ouvrage très travaillé sur l’univers du conte, l’importance du merveilleux dans nos vies d’adultes et sur le rapport intime qui existe entre le regard du poète et les récits merveilleux…

« Merveilleux, mirabilia, merveille, impliquent par étymologie un regard, une vision étonnée, ébahie, fascinée, prise dans les rets de l’extraordinaire qui nous arrache à notre quotidienneté pour nous plonger dans un monde différent, où tout est possible, où l’impossible même change de place. De ce déplacement témoignent l’étonnement, les yeux largement ouverts d’une petite fille découvrant un lapin blanc, d’un aviateur voyant surgir en plein désert un petit garçon blond…[…] Cet étonnement a sa source au plus profond de nous-mêmes, car ce qui étonne est moins l’apparition de créatures inédites que le souvenir archaïque du premier de tous les émerveillements, celui de la découverte du monde que nous fîmes enfants, et dont ne cessent de ce souvenir maints poètes. Le merveilleux est un retour à l’enfance en ce qu’elle recèle de facultés à s’émouvoir de nouvelles rencontres, de s’ouvrir à l’inconnu, d’inventer la terre, le ciel et le monde, et de leur donner vie et langage.[…] Ce contact immédiat qu’ont les enfants avec la nature et le monde était pour les romantiques le signe même de la parenté profonde entre le poète et l’enfant, qui tous deux savaient comprendre la vie puissante et profonde des choses. L’enfant ouvrant des yeux naïfs sur un monde dont il fait intégralement partie et qui est un espace illimité de possibles… »

Si vous êtes passionné par l’univers des contes et que vous vous demandez pourquoi (ce qui était mon cas), alors courrez acheter ce livre et lisez-le!… Vous comprendrez d’où vient votre attrait pour le merveilleux et vous comprendrez aussi pourquoi c’est plutôt une bénédiction d’avoir ce regard sur le monde…

Lire la suite

Le Petit Prince: une œuvre à lire et à redécouvrir encore et encore.

Je viens de revoir le film « Le petit Prince », inspiré du livre éponyme d’Antoine de Saint-ob_fb2ddc_maxresdefaultExupéry. Je ne me lasse pas de cette histoire. Elle a le don de me transformer en fontaine à chaque fois.

Ce petit Prince me touche profondément avec ses réflexions sur la vie, le rêve, la solitude,  l’attachement,  l’enfance qu’on ne devrait jamais quitter, le déchirement insupportable des séparations définitives…

 

Que ce soit la lecture du livre, à l’écriture magnifique, ou le visionnage du film de Mark Osborne, très bien ficelé également, ce petit prince me bouleverse… Et chaque étape de la vie en permet une interprétation différente. Lire le petit Prince à 15 ans fait rêver, à 30, il fait réfléchir, à 50, il émerveille… Puis un peu tout cela à la fois…

Rien que pour ça, Merci… Monsieur de Saint Saint-Exupéry…

citations: »C’est tellement mystérieux, le pays des larmes… »

« Si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde… »[…] Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. »

« Toi, tu auras des étoiles comme personne n’en a… Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles […] Et quand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras heureux de m’avoir connu… »

Relisez ce chef-d’œuvre… Même si vous l’avez lu dans votre enfance… Je vous assure que ce que vous allez ressentir sera très différent et très fort… Promis!… Vous allez passer un moment vraiment magique!…

Conversations avec Dieu… Le film…

Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire le livre de Neale Donald Walsch « Conversations avec Dieu ». J’ai été profondément interpellée par ce livre et son contenu et je dois admettre qu’il a eu une certaine influence sur ma manière de considérer la spiritualité. Cela n’avait pas grand chose à voir avec une religion particulière, ou du moins avec l’idée de la religion qu’on se fait en général, et c’est ce qui m’intéressait dans le propos…

Je viens d’apprendre qu’un film a été fait sur la vie de son auteur et comment il a été amené à écrire son livre. Il est possible de le visionner gratuitement en cliquant ici.https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/512lUNBXRWL._SS160_.jpg

Un soir où rien ne vous attire particulièrement dans le programme de la télévision… Visionnez ce film étonnant et interpellant… Et s’il vous donne très envie de lire le livre, ce sera une très bonne chose finalement… Je pense que c’est une lecture qui peut vous apporter énormément.

 

Petit extrait du livre choisi pour vous… A interpréter comme vous le souhaitez…

« Alors,vas-y. Demande-moi tout. Tout. Je tâcherai de t’apporter la réponse. Pour cela, j’utiliserai tout l’univers. Alors, sois attentif. Ce livre est loin d’être mon seul outil. Tu peux poser une question, puis poser ce livre. Mais observe, écoute les paroles de la prochaine chanson que tu entendras, l’information du prochain article que tu liras, le synopsis du prochain film que tu regarderas, la phrase fortuite de la prochaine personne que tu rencontreras ou le murmure de la prochaine rivière, du prochain océan, de la prochaine brise qui te caressera l’oreille. Tous ces procédés sont les miens; toutes ces avenues me sont ouvertes. Si tu écoutes, je te parlerai. Je viendrai à toi si tu m’invites. Je te montrerai que j’ai toujours été là. De toutes les façons. »

 

Lecture: « Guide des bains de forêt » de Amos Clifford. Pour expérimenter les pouvoirs de guérison de la nature.

La sylvothérapie est très à la mode en ce moment et les ouvrages sont nombreux sur ce sujet très en vogue. Ce livre m’a particulièrement plu par sa simplicité, son style et ses idées, auxquelles j’adhère profondément. L’être humain est issu de la terre. Il ne faut pas oublier que l’espèce humaine a vécu dans un environnement naturel pendant 99% de son histoire. La forêt nous a généreusement nourri, fourni de l’oxygène en abondance, du bois et des pierres pour fabriquer nos maisons, du feu pour nous chauffer, elle nous a donné une infinité de plantes pour nous soigner… Aujourd’hui, séparés de la forêt que notre ADN identifie comme son environnement naturel, déconnectés de la terre, nous n’avons pas eu le temps de nous adapter au monde stressant que nous avons créé en un petit siècle de soi-disant « progrès » fulgurant…

Or « les arbres nous invitent à venir à eux et à profiter des bienfaits qu’ils dispensent. Et nous allons vers eux précisément parce que, au plus profond de notre ADN, nous portons le souvenir de leur puissance, de leur beauté et de leur générosité ».

 

La quatrième de couverture est magnifiquement écrite et donne une idée fidèle du contenu du livre. Je me permets de la retranscrire ici en partie:

« Pratiquer un bain de forêt, c’est se laisser porter par la grâce qui imprègne le monde, la force et la beauté qui sont partout et qui murmurent. Sentez la caresse de la brise sur votre peau, écoutez le gargouillement d’un ruisseau et l’appel des oiseaux, contemplez le mouvement des branches sous l’effet du vent »…

Si vous lisez mon blog, et que vous aimez mon univers, j’imagine que ces mots vont vous parler autant qu’à moi…

L’auteur nous explique que « le simple fait d’être présent dans la nature (avec tous nos sens en éveil), peut avoir un effet de guérison remarquable et animer en nous notre lien latent mais profond avec tous les êtres vivants ». C’est le « bain de forêt, une pratique inspirée de la tradition japonaise du shinrin yoku, et qui consiste à marcher très lentement dans les bois, à respirer profondément et à utiliser tous nos sens (les 5 plus connus mais aussi les autres, plus subtils) pour accueillir les cadeaux que la forêt nous offre, comme les sons, les odeurs, les paysages et les énergies uniques que nous percevons en chemin… ».

Et en sortant de la lecture de ce livre, il y a fort à parier que vous allez éprouver l’envie irrépressible de vous plonger dans un environnement naturel au plus vite afin de vous reconnecter avec la terre et les arbres… pour écouter ce qu’ils ont à vous dire… Et pour vous faire du bien, tout simplement.

« Le guide des bains de forêts » de Amos Clifford. Vient de sortir aux éditions Trédaniel.

Pourquoi le goût de la lecture et l’amour des livres est-il une bénédiction?

-Parce que lorsqu’on aime les livres, on n’est jamais vraiment seul..

-Beaucoup de gens sont accrochés toute la journée à leurs écrans de smartphones, lisant à toute vitesse et très superficiellement les messages et les informations surabondantes et inintéressantes qui nous envahissent . Lire tranquillement et dans le calme, permet de prendre la clef des champs, de s’accorder une pause dans le rythme trépidant de nos vies agitées, et de retrouver un rythme plus humain…

-Les livres apportent du réconfort face aux tristesses qui n’ont pas de mot. Ils nous accompagnent à travers les moments difficiles de la vie. La lecture permet de découvrir que d’autres ont vécu des  choses similaires à celles que nous vivons, d’autres ont éprouvé des sentiments similaires aux nôtres… Et c’est réconfortant.. Quand on lit un bon livre, avec des personnages auxquels on s’identifie, ou avec lesquels on compatit, ils deviennent un peu nos amis secrets. Et cela nous fait du bien de partager un moment avec eux.

-Lire tranquillement en se concentrant sur sa lecture et en savourant les mots, en prenant le temps de faire des pauses pour penser à ce qu’on vient de lire est une des manières les plus simples de se détendre mentalement et physiquement.

Enfin, la lecture nous permet de nous évader vers d’autres univers, nous plonger dans d’autres mondes, d’autres époques. Une magnifique évasion à moindre frais…