Le sage dans le coeur: Un stage de « Journal créatif » animé par Anne-marie Jobin, au coeur de l’Ardèche.

En cette fin de Juin caniculaire, je me suis rendue aux « jardins intérieurs », une calme résidence au bord de l’Ardèche, tout près de Aubenas, pour suivre ce stage de journal créatif, animé par la créatrice de l’école Le jet d’Ancre  au Québec: Anne-Marie Jobin

Plus habituée à la pratique du « Art journaling » (ou journal d’artiste), et à la tenue de carnets créatifs, de carnets de voyages, etc…, dont le but est de créer des pages visuellement esthétiques et artistiques, j’étais justement curieuse de tester moi-même la différence entre les deux pratiques.

51yw-jlZltL._SX258_BO1,204,203,200_

Le nouveau journal créatif de Anne-Marie Jobinntrer une légende

« Le journal créatif est un outil d’exploration de soi qui allie avec originalité les techniques de l’écriture créative, du dessin et du collage. »* Jusque là, je ne voyais donc pas trop de différence avec les pratiques que je connaissais.Voici d’ailleurs (ici) un lien vers la page d’accueil de l’école « le jet d’Ancre », pour vous permettre de mieux appréhender en quoi consiste précisément le journal créatif…(avec notamment la présentation du livre d’Anne-Marie, « le nouveau journal créatif », aux éditions Le Jour).

Mais au fil de ce stage vraiment intéressant et riche en émotions de toutes sortes, au sein d’un groupe de femmes très différentes mais toutes bienveillantes, j’ai peu à peu identifié la différence essentielle: le journal créatif PEUT être artistique, mais pas nécessairement. J’ai également trouvé que la partie introspection prenait davantage de place que la recherche de l’esthétique. Donc, une méthode sans doute plus « thérapeutique » qu’artistique.

Pour Anne-Marie Jobin, « l’approche spontanée est l’approche de base du journal créatif. Pour que les effets bénéfiques de la pratique du journal créatif se fassent sentir, il est essentiel de travailler de façon libre et dégagée, sans jugement sur ce qui apparait sur la page. Plus votre expression sera spontanée, plus le matériel inconscient, intuitif et imaginaire aura de chance d’émerger et de révéler ses mystères et de vous guider dans votre vie »*. Il ne faut donc pas juger ce qui émerge de vos pages, mais accueillir ses créations avec curiosité et ouverture. C’est aussi une autre différence avec le journal d’artiste. Le journal créatif n’est pas destiné à être montré. C’est un outil personnel; on peut choisir de ne jamais le montrer. Et cette différence permet sans doute une plus grande liberté d’expression.

« Savoir jouer est l’un des ingrédients essentiels de l’approche spontanée. Faire les choses de manière inhabituelles, se mettre dans la peau de l’enfant créateur ou du fou, faire des collages surréalistes et utiliser sa main non dominante… et surtout, surtout, ne pas se prendre au sérieux »*.

C’est pourquoi la méthode d’Anne-Marie Jobin se base sur de nombreux exercices ludiques d’écriture, de collage et de dessin, qu’elle propose dans ses stages mais aussi dans son livre « le Nouveau journal créatif », qui est vraiment l’ouvrage indispensable pour découvrir cette pratique et ses bienfaits. Tout y est parfaitement expliqué, argumenté. C’est un livre passionnant auquel on peut se référer encore et encore, même si d’autres livres ont suivi celui-ci, c’est l’ouvrage de référence de toute la méthode du journal créatif.  cette vidéo d’Anne-Marie Jobin (sur you tube) vous permettra d’avoir une présentation plus vivante…

Voici deux extraits du livre qui me touchent particulièrement:

-« Donnez-vous du temps en solitaire. Prenez soin de vous et entourez-vous de gens qui sont bons pour vous. C’est votre façon de vous donner eau et lumière, de prendre soin de la vie qui vous est prêtée »* (J’adore cette phrase d’Anne-Marie!)

-« Le simple fait d’utiliser l’art de façon spontanée stimulera votre énergie de vie […]. Rappelez-vous que la créativité est un processus naturel qui est un lien direct avec votre vitalité. Savoir jouer, travailler spontanément et accueillir ce qui vient sans jugement sont les 3 éléments essentiels à la pratique du « journal créatif »*. (Tout est résumé dans cette phrase, non?)

J’ai surtout été ravie de rencontrer Anne-Marie Jobin, que je rêvais de rencontrer depuis l’achat de son tout premier livre dans une librairie de Montréal, il y a presque 20 ans et grâce auquel j’ai découvert avec curiosité et enthousiasme les débuts de cette pratique. Je n’ai pas été déçue par cette rencontre. Une adorable personne, simple, attachante, extrêmement bienveillante, patiente et tellement compétente…

Je suis déjà impatiente de la retrouver pour un autre stage…

*extraits tirés du livre de Anne-Marie Jobin: « Le nouveau journal créatif » aux éditions Le Jour.

 

 

Les stages « carnets de voyages » de Cécile Alma Filliette.

Début Juillet, j’ai eu l’occasion de suivre 2 stages « Carnets de Voyages » consécutifs avec Cécile  Alma Filliette, auteur du livre: »Carnets de voyages, l’art de les réaliser ».

Le premier avait lieu dans le golfe du Morbihan, dans le petit village de Brillac; le deuxième à Guérande. J’ai beaucoup aimé. J’ai appris des milliers de petits « trucs » pour reproduire la mer, les vagues, le sable, les rochers. Mais Cécile nous a proposé surtout des exercices pour ouvrir et développer notre « regard », nos capacités à VOIR les choses, non pas comme on croit qu’elles sont,  mais comme elles sont vraiment.

 

 

 

J’ai passé deux semaines enthousiasmantes et j’ai regretté de ne pas m’y être mise plus tôt, car avec mon métier d’hôtesse de l’air, j’aurais pu faire de magnifiques carnets sur tous mes voyages à travers le monde!… Plus habituée au carnet créatif, et utilisant davantage la technique des collages, (sans doute pour des raisons de manque de technique), je me sens maintenant beaucoup plus à l’aise pour ajouter davantage de dessins, de pochades à l’aquarelle ou à la gouache directement dans mes carnets. Je pense que cela augmentera l’esthétique et l’originalité de mes pages . Et me donnera encore plus de plaisir dans ma pratique des carnets créatifs.

Cécile Filliette organise régulièrement des stages « carnets de voyages » , partout en France mais également dans le monde. tous les renseignements sont sur son site. (Atelier métaforme)

*** Je conseille vivement!…

Découvrir le Art journaling (ou carnet créatif… ou journal d’artiste…)

Connaissez-vous le Art journaling?

A mi-chemin entre le journal intime et le carnet de voyage, le journal d’artiste est une pratique créative et artistique très libre et accessible à tout le monde permettant d’exprimer ses émotions à la fois visuellement et verbalement, d’explorer sa vie intérieure et de développer sa créativité.Le tout sur un joli carnet…

C’est une pratique « Accessible à tout le monde », car il n’est pas nécessaire d’être bon en dessin pour créer des pages  très réussies… Alliant l’expression écrite à différentes techniques visuelles comme le dessin, la peinture (toutes techniques confondues), et même le collage, le Art journaling est une occupation (qui devient vite une passion) particulièrement agréable et bienfaisante. Tenir un carnet créatif nous permet de jouer, de lâcher prise, de nous reconnecter avec l’enfant-artiste qui vit toujours en chacun de nous, de retrouver ainsi nos facultés d’émerveillement, et l’enthousiasme et la curiosité de notre enfance…

Né aux Etats-Unis, et issu du scrapbooking, c’est un outil extrêmement polyvalent que chacun peut utiliser selon ses propres besoins, et ceux-ci peuvent être très différents d’une personne à l’autre. Certains ne pratiqueront le Art journaling que pour le simple plaisir de créer des pages artistiques agréables à regarder. D’autres y trouveront une sorte de pratique spirituelle proche de la méditation, car elle necessite une présence et un engagement de toute notre personne au moment où l’on crée. D’autres s’en serviront d’outil de développement personnel. C’est surtout un outil puissant d’art-thérapie, puisqu’il permet aussi de déposer sur le papier ses émotions, ses rêves, ses envies, ses blessures… Je pense pour ma part que c’est un peu tout ça à la fois…

Le Art journaling est également un outil extraordinaire de stimulation de la créativité, un moyen unique et incomparable d’expression de soi. Par ailleurs, même s’il n’est pas nécessaire d’être un grand artiste pour commencer, la pratique du Art journaling permet inévitablement de se perfectionner dans toutes les techniques artistiques utilisées.

Tout ce dont vous avez besoin pour pratiquer le Art journaling, c’est le désir d’explorer votre créativité et l’envie de partir à la découverte de votre univers intérieur.

A partir d’un moment vécu, d’un mot qui vous inspire, d’une citation, d’une sensation éprouvée, une rencontre passionnante, il s’agit de créer une page qui associera toutes sortes de techniques visuelles, des couleurs, des images découpées, une composition, des mots. Le but étant en quelque sorte de documenter nos vies, nos voyages, nos aventures humaines, nos peurs. Le carnet créatif est comme un document visuel racontant notre chemin, notre voyage intérieur… Oui, c’est un peu ça! C’est le carnet du voyage de nos vies…

Je crois profondément que les vraies informations ne sont pas forcément celles du journal de 20 heures…Nous avons le devoir de faire la chronique de nos propres aventures humaines, de nos observations personnelles.Et nous pouvons le faire comme nous le souhaitons. Pourquoi pas de manière artistique? Chaque jour est un voyage, une aventure. Nous respirons… Nous sommes couleurs, mots, musique, lumière. Nous sommes tous uniques, en évolution permanente.  Nos vies sont des chefs-d’œuvre en constante transformation.

Plus simplement, en ce qui me concerne,  le Art journaling me permet de laisser une trace esthétique de mon passage sur terre, un témoignage visuel de ce qui m’habite…

Laissez-vous tenter. Vous ne risquez rien:  trouvez un joli cahier, un vieux livre relié, et commencez aujourd’hui même votre premier carnet créatif…