On est responsable des images qu’on laisse entrer dans son esprit…

La télévision , les médias et les réseaux sociaux nous bombardent à longueur de journée de mauvaises nouvelles, focalisant en permanence sur les pires visages de notre humanité.

Or, je suis persuadée que, de la même manière que nous devons faire un peu attention à  la nourriture que nous donnons à notre corps, nous devons être attentifs à la nourriture que nous donnons à notre esprit et à notre sensibilité artistique…

J’ai décidé depuis longtemps de ne plus regarder les films d’horreur dont je sais que les images sanglantes ou effrayantes vont rester gravées dans mon esprit. Je choisis de privilégier la beauté. J’évite aussi les séries TV violentes. Je préfère la recherche de l’émotion. Et surtout, maintenant, j’évite aussi le journal de 20h. Certaines personnes me rétorquent que ce n’est pas bien de vivre dans une bulle, et prétendent qu’il faut tout de  même se tenir informé de ce qui se passe dans le monde. Je leur conseille juste de veiller au moins à choisir un média alternant les bonnes et les mauvaise nouvelles… Si, Si!… Vous avez le choix de vous intéresser davantage aux bonnes nouvelles qu’aux mauvaises, notamment en lisant des blogs traitant de vos centres d’intérêts! Ainsi la noirceur des nouvelles apocalyptiques du monde sera un peu atténuée par les choses distrayantes et les belles images colorées dont vous allez nourrir votre esprit et votre inspiration… La beauté est partout… Tout est une question de disposition d’esprit…

S’immerger dans la nature

 

Pensez à vous organiser régulièrement des « bains de nature ».

Lorsque je m’installe au beau milieu d’un pré, sous un arbre, dans la forêt ou juste sur une terrasse ombragée, bercée par le chant des oiseaux, le temps se dilate, ma poitrine se détend, mon ventre se relâche… Je suis bien.

Je suis bien pour lire… Je suis bien pour écrire,

ou pour ne rien faire du tout et juste écouter la brise au bord de mes oreilles, le clapotis de la rivière, le chant de la mer…

Et c’est là que les fées et les elfes me soufflent des idées. Des idées pour mes créations artistiques. Des idées pour mes choix, pour ma vie…

Je ressens une profonde sensation d’unité avec les éléments naturels. Une complicité intime, organique même… Je sais que nous ne faisons qu’un avec la terre.

Lorsque je ressens ça, j’aimerais le faire partager. Allez-y: immergez-vous régulièrement au sein de la nature et écoutez, respirez, ressentez…

Et peut-être sentirez-vous comme une présence… Il est probable qu’une fée vous souffle des choses à l’oreille. Soyez attentifs aux messages féériques.

| La petite fabrique de merveilles sur WordPress

« La petite fabrique de merveilles »…

C’est le nom que j’ai donné à mon atelier d’artiste… Enfin… à celui que je rêve d’avoir, large, spacieux, lumineux, avec de grandes baies vitrées donnant sur la mer… Pour le moment, je vous l’avoue, je créé dans ma salle à manger!… Qui elle, est transformée en atelier d’artiste très créatif (c’est le mot que les artistes utilisent pour dire « encombré »), et dans laquelle je ne peux même plus recevoir mes amis!…

Je suis actuellement en phase active de création…
Vous pouvez déjà voir quelques unes de mes « petites merveilles », pour la plupart, des objets et accessoires pour fées-bohèmes, sur mon site:

https://lapetitefabriquedemerveilles.com

« C’est véritablement utile, puisque c’est joli… » (Le Petit Prince de Saint Exupéry).

J’envisage par ailleurs de créer mon concept « Les journées enchantées de La Petite Fabrique de Merveilles ». Il s’agirait d’organiser des journées créatives et gourmandes, des journées pour se faire plaisir (thé, chocolat, petites gourmandises), se faire du bien (relaxation, promenades), s’amuser, se changer les idées en s’appuyant sur la pratique du carnet créatif… A la croisée des chemins entre le journal intime, le carnet de voyage et le journal d’artiste, le carnet créatif est un grand carnet dans lequel on s’exprime, de manière très libre, à la fois visuellement (peinture, collages) et verbalement (écriture)… A portée de tout le monde, il ne nécessite aucune connaissance technique préalable, mais sa pratique permet  de faire quand même des progrès techniques, en douceur, d’explorer sa vie intérieure, tout en apportant rapidement de très grandes satisfactions créatives…