La Gacilly (Bretagne).

La Gacilly est un joli village fleuri de Bretagne, dont le nom a surtout été connu au début des années soixante dix, comme le berceau  des entreprises Yves Rocher, dont l’activité dans le domaine des produits cosmétiques a très vite été florissante. L’entreprise est certainement pour beaucoup dans le développement du village. Plus récemment, La société Yves Rocher s’est lancée dans la création d’un Spa magnifique, construit en pleine campagne, au milieu d’une grande prairie: « La gré des Landes » (à essayer absolument pour vivre un délicieux moment de bien-être...).

 

 

Aujourd’hui, un festival de photos  de plus en plus renommé est organisé  à La Gacilly et le village aimerait  à présent être  connu  en tant que » village d’artistes et d’artisans d’art ». Tous ceux qui sont installés à La Gacilly méritent une visite. Mais voici ma petite liste à moi… si le temps vous manquait pour les voir tous…

-Selon l’humeur des quatre saisonsL’atelier de Pierjade, au 1 de la rue Lafayette: La boutique de cet artiste-créateur d’insolites, vaut vraiment le détour. A ne rater sous aucun prétexte. Mettant en scène des lutins et autres créatures féériques, dans des décors faits de toutes sortes de matériaux de récup, Pierjade crée un univers poétique absolument charmant et unique en son genre. Difficile à décrire… Juste délicieux!…Si vous cherchez l’inspiration, sûr qu’une visite chez Pierjade réveillera votre imagination.

 

 

-Egalement à voir: « les enchanteurs de l’Aff« , où une charmante artiste plasticienne peint et créé des personnages en papier mâché (dont certains sont transformés en lampe). Annie vous accueillera dans sa ravissante boutique où l’on trouve aussi de la jolie vaisselle pour fées … à laquelle je ne résiste jamais…

L’atelier de Christine Allibrant. Calligraphe-illustratrice. Je suis tombée sous le charme des créations de cette  artiste. Sa ligne de papeterie, ses livres d’artistes, ses créations personnalisées.  Très intéressant en matière de création-papier… et  son travail avec les encres de couleur m’a beaucoup plu. (site de christine Allibrant ). Elle est entrain de travailler à la création d’un livre et d’un personnage de petite fille… Mais chut!… C’est un secret.

-enfin, une dernière boutique, qui n’est pas un atelier d’artiste, mais une boutique charmante méritant le détour: « La boite à môme ». soit disant La boutique des enfants… En fait, c’est une boutique pour les grands qui ne résistent pas aux plaisirs régressifs: jolies cartes postales, cahiers colorés pour écrire ses secrets, jeux d’écoliers anciens, boites à musique, etc etc…

Le poète ferrailleur de Lizio (Bretagne).

Comment, moi, avec ce que je suis, ce que j’aime, ce qui me touche ou m’enthousiasme en général, comment aurais-je pu ne pas croiser un jour la route de ce faiseur de merveilles?
Sur les conseils de Pierrejade, artiste créateur d’insolite, rencontré au village de La Gacilly, je suis venue découvrir le musée du poète ferrailleur, à Lizio.

Dès que vous pénétrez dans l’univers de Robert Coudray, vous retournez instantanément au plus intime de vos rêves d’enfants. Vous plongez dans le monde merveilleux de ce poète-artiste-rêveur,sculpteur de mouvement… Le genre de personne qu’on aimerait immédiatement compter au nombre de ses amis. Ce moment passé là-bas m’a enchantée au delà de tout ce que vous pouvez imaginer

Ce magicien de l’émotion a réussi à créer avec du matériel de récup, avec ses mains, son intelligence mécanique, et surtout avec son cœur, tout un petit monde fantasque de roulottes, de maisonnettes tordues, absolument délicieuses de fantaisie, des moulins à vent, à eau, et toute une ribambelle de machines volantes toutes plus fabuleuses les unes que les autres.

…Le tout, accompagné de textes poétiques touchants, frappants droit au cœur, là où sommeille encore le petit enfant qui vit encore en chacun de nous.

C’est très peu dire que j’ai ADOOORE!… Je me suis envolée jusqu’aux étoiles avec ces petits personnages et leurs ailes de brics et de brocs. J’ai voyagé avec eux jusqu’au pays des merveilles par le train, le bateau et sur un fil de funambule. J’ai caressé les mots des poètes (car le monsieur écrit aussi beau et bien).

Et pour achever de me combler, juste avant de quitter les lieux, j’ai pu serrer la main de cet enchanteur et croiser son regard plein d’humanité. Moment de grâce, suspendu au firmament…

Pour en savoir plus, je vous conseille d’aller voir le site du poète ferrailleur, pour un petit moment de délice avant votre visite:  Le poète ferrailleur de Lizio (Bretagne).