« Fantaisies pour un palais »…Une exposition pour redécouvrir le charme irremplaçable de l’esthétique rocaille…   Au château de Maisons-Laffitte.

« Fantaisies pour un palais »…Une exposition pour redécouvrir le charme irremplaçable de l’esthétique rocaille… Au château de Maisons-Laffitte.

Mon amie-fée Laetitia Miéral, merveilleuse artiste magicienne du papier ( n’hésitez pas à visiter son site… Merveilles en papier si vous ne l’avez pas encore fait… Il ne faut pas passer à côté de cette pépite!…) Lætitia, donc, vient d’annoncer sa participation à l’exposition « Fantaisies pour un palais », au château de Maisons-Laffitte. Connaissant la qualité et la beauté des  créations de Lætitia,  je me suis bien-sûr rendue à cette exposition, qui m’a permis de découvrir, par la même occasion, le château de Maisons-Laffitte que je n’avais encore jamais visité.

Le chateau de Maisons-Laffitte.jpg

Organisé par le centre des monuments nationaux, l’exposition explore toute la richesse de la thématique théâtrale et fantaisiste de l’art rocaille à travers plusieurs tableaux et mises en scènes, toutes plus belles les unes que les autres.

L’exposition est esthétiquement très réussie. Installée dans la pénombre des soubassements du château, quatre très beaux tableaux ont été mis en scène.

L’île enchantée: Les organisateurs ont demandé à Lætitia de créer pour eux une nef de style Rococo inspirée par le tableau de Watteau « l’embarquement sur l’île de Cythère », pièce maîtresse du tableau baptisé « L’Ile enchantée »……. Lætitia elle-même, a réalisé  une vidéo  dans laquelle elle nous fait partager les étapes de la création de cette très jolie pièce, et fait un petit résumé de son escapade à Maisons-Laffitte pour cette occasion. Ses petits films sont toujours un régal à visionner… Elle y parle en anglais, mais même si vous ne comprenez pas la langue, ses vlogs sont toujours très agréables à regarder et nous permettent de plonger dans son univers tellement féérique. (Une âme sœur…).

le salon des miroirs avec de fabuleux jeux de reflets du plus bel effet .

La grotte mystérieuse, avec ce miroir étrange dans lequel on voit les ondulations d’une sirène au fond des mers, dans une grotte fabuleuse ornée de coquillages et de pierres précieuses… Comme vous êtes plongé dans le bleu des profondeurs océanes, vous avez l’inpression d’être une sirène qui découvre un trésor après le naufrage d’un navire corsaire…

-Le bosquet des fées, composition bucolique, couverte de fleurs et de perles, éclairée par des candélabres.

Ce qu’on apprend sur l’art rocaille:

En 1699, Louis XIV, endeuillé et las de toutes les guerres qui ont assombri la France, déclare dans une lettre concernant la décoration des appartements de Versailles, son désir de délaisser le faste pour plus d’élégance et de fantaisie. « Il faut de l’enfance répandue partout », écrit-il.

En rupture majeure, donc, avec l’art baroque qui le précède, ce nouveau style qu’on nommera dans un premier temps Art rocaille, fut appelé plus tard péjorativement « Rococo ». Ce terme,  entendait tourner en dérision l’ancien style en forgeant un néologisme résultant de la contraction de rocaille et de barroco (baroque en espagnol). Mais s’il prend racine dans le baroque, le rococo s’en distingue nettement par l’esprit. Léger, badin, sentimental, facétieux, il marque une rupture avec la grandiloquence et la solennité du baroque.

C’est dans les contes de fées apparus à la fin du XVIIème siècle, que sont décrits ce style de décors merveilleux: pierreries, porcelaines, jeux de miroirs, mais également grottes en coquillages, dorures, parterres de fleurs… Autant d’éléments qui annoncent l’art Rococo et son esthétique qui nous transporte dans un monde féerique et qui va métamorphoser les palais, les châteaux et les  hôtels particuliers.

Ces décors féériques s’inspirent aussi des grandioses mises en scènes de l’opéra et des fêtes royales.

Grâce à d’ingénieuses machines, des palais magiques ou des jardins fabuleux surgissent sous les yeux éblouis des spectateurs, survolés par des dieux emportés par des chars de nuages.

Cette exposition m’a permis de replonger dans le souvenir d’une expérience magnifique que j’ai vécue, il y a quelques années, lors du tournage de Vatel auquel j’ai eu le plaisir de participer en tant que figurante.  J’ai surtout gardé un souvenir inoubliable des scènes tournées de nuit, dans les jardins et autour des fontaines et des pièces d’eau du parc de Saint-Cloud. La scène était une reconstitution de ces fêtes galantes offertes à la cour du roi Soleil. Des centaines de figurants déambulaient dans les allées, dans de magnifiques costumes d’époque. Et il y avait ce spectacle sur l’eau. Des machineries incroyables, fonctionnant avec des cordes tirées par des chevaux, actionnaient un chariot couvert d’or survolant les pièces d’eau, et dans lequel était embarqué un castrat  qui chantait au milieu d’un feu d’artifice éblouissant.

Et le plus merveilleux, c’est que les scènes ont été tournées plusieurs fois, sous plusieurs angles… Et à chaque fois, les techniciens rechargeaient les feux d’artifices, repartaient au point de départ avec les chevaux… Et tout le spectacle reprenait!… Cette merveille a duré toute la nuit, jusqu’au petit matin. Ce n’est pas rien de passer ainsi une nuit entière habillée en courtisane au milieu de ces fêtes royales…

images

J’ai eu la troublante impression de faire un saut dans une sorte de faille spacio-temporelle!… Vatel (bande annonce) … Sans doute un de mes plus beaux souvenirs de tournages…

 

 

 

 

 

L’atelier des Lumières. Des expositions immersives… pour vivre la sensation de déambuler au cœur même des toiles des grands maîtres …moment de rêve et de poésie assuré…

L’atelier des Lumières. Des expositions immersives… pour vivre la sensation de déambuler au cœur même des toiles des grands maîtres …moment de rêve et de poésie assuré…

Avez-vous déjà imaginé de vous promener à l’intérieur d’un tableau, de marcher dans un paysage peint par Van Gogh, de plonger dans les vagues des estampes dessinées par Hokusai?…

Situé dans les locaux réhabilités d’une ancienne fonderie, au 38 rue Saint Maur, dans le 11ème arrondissement de Paris, L’Atelier des lumières est un nouveau centre d’art numérique. Ouvert au printemps 2018, après quatre ans de travaux, l’Atelier des Lumières propose des spectacles visuels et sonores d’immersion dans les toiles des grands maîtres. L’exposition inaugurale était consacrée à Gustav Klimt et à Hundertwasser. Mais en ce moment, et jusqu’au 5 Janvier 2020, L’atelier propose l’exposition « exposition Van Gogh, La nuit étoilée  (cliquez sur ce titre pour découvrir une présentation visuelle de cette très belle exposition).

J’y suis allée et j’ai beaucoup aimé. L’exposition nous permet de partir pour un voyage au fil de l’œuvre de Van Gogh. Les nuages, les paysages, les cerisiers, les iris et les portraits du maître, au style si singulier, s’animent sur les murs de l’ancienne usine, évoquant le monde intérieur démesuré, chaotique et poétique de l’artiste.

Jumelée à cette présentation, l’exposition « Japon rêvé, images du monde flottant » est un clin d’œil à la fascination de Van Gogh pour les estampes japonaises. On y découvre le mouvement artistique Ukiyo-e qui représente la vie quotidienne japonaise et le spectacle de la nature.

En déambulant entre les immenses projections, j’ai très vite eu l’impression de me promener dans les profondeurs mêmes des tableaux, d’être transportée irrésistiblement au milieu des paysages, parmi les personnages…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai eu l’impression de faire partie intégrante de ces toiles. Et cette jolie sensation m’a cueillie.. C’était tout simplement très beau.

Enfin, il y avait une troisième création, plus contemporaine, mais qui m’a autant enthousiasmée:  « Verse »… Un voyage stellaire un peu hypnotique mettant en lumière la beauté de l’infiniment grand… dans une vision sublimée de l’éternelle poésie du cosmos.

Si vous passez par Paris, L’Atelier des Lumières est une belle découverte…

L’année prochaine, l’exposition Monet-Chagall-Renoir... vous permettra de vous immerger dans les œuvres picturales d’autres grands artistes, pour une ballade sur les rives ensoleillées de la Méditerranée…

Les Fééries du bocage: les 1er et 2 Juin 2019 dans le village de Dormelles. Une jolie fête à la fois très artistique et très champêtre…

Je viens de passer une journée très agréable à la huitième édition des « Fééries du Bocage »,  le festival du merveilleux et de la Fantasy, dont le thème cette année était « Les forêts enchantées ».

Le festival avait lieu à Dormelles, un ravissant petit village de Seine et Marne, à une vingtaine de kilomètres au sud de Fontainebleau. Plus petit que certaines autres manifestations du même style en nombre d’artisans, les fééries du Bocage proposaient par contre davantage de rencontres avec des auteurs et illustrateurs inspirés par l’univers féérique et fantasy. Il y avait donc le marché féérique en plein air (la journée a été magnifique), les déambulations de personnages féériques et d’échassiers,

 

des conteurs, des conférences très intéressantes, des musiciens et surtout la présence et les dédicaces d’auteurs et d’illustrateurs particulièrement talentueux. J’ai surtout remarqué l’univers de:

-Jim Colorex, dont j’ai particulièrement aimé le travail…(site Jim Colorex).     Il y a également beaucoup de photos de ses dessins sur de nombreux sites et sur pinterest…                                             Ce passionné de contes et de légendes imaginaires, amoureux de la nature, tente de nous faire partager son univers à travers ses  peintures mais aussi ses textes, ses histoires… Je suis repartie avec deux de ses livres: Aquafaë (sur les sirènes et autres filles de l’onde) et Forestys (témoignage d’une sorcière sur son vécu au sein d’une antique forêt).Il participe à de nombreuses manifestations de ce style, surtout en Bretagne et autour de Brocéliande.

Sans-titre1-600x504

Ci-dessus, « La fée verte » une de ses illustrations…Ma préférée, je crois….

et quelques autres…

Résultat de recherche d'images pour "images jim colorex"Résultat de recherche d'images pour "jim colorex art"Résultat de recherche d'images pour "jim colorex art"

 

index

Marine Tumelaire: jeune artiste-aquarelliste et son livre « Voyage en terre sombre ».

Il s’agit du journal de Mallory Armand (le personnage qu’elle a créé), jeune voyageuse et aventurière du 19ème siècle, peintre naturaliste, cryptozoologue et éthologiste qui entreprend un voyage  en terres sombres… Le tout magnifiquement illustré…

 

Charline: A découvrir sur son site

(le monde féérique de Charline).et ses livres co-créés avec son amie Evelyne: « Le petit marchand de sable », « Fabulines enchantées » et « Faun »…

 

Je me suis également procuré quelques reproductions des œuvres de Ixel… Voici une courte présentation de l’artiste sur le  site le dormantastique

Résultat de recherche d'images pour "ixel illustrateur"

J’ai trouvé tous ces artistes non seulement talentueux, mais très accueillants et chaleureux, apparemment ravis d’échanger avec les visiteurs. Discuter avec eux a été très agréable et enrichissant.

Je ne veux pas oublier un autre artiste dont j’ai beaucoup aimé les créations (collages sur boites en bois, petits meubles, faux livres reliés… à partie de ses dessins, réinterprétations personnelles de personnages de contes de fées connus et populaires, Pierron le hobbit…

(présentation du gentil pierron le hobbit…)

A noter quand même parmi les artisans, une créatrice de très jolis bijoux représentant des ailes de fées aux couleurs subtiles absolument ravissants. Sa fée rêvée…(ici) 

Et j’ai bien aimé aussi « The Bizarre Shop«  , la boutique d’une jeune créatrice d’accessoires et de bijoux ésotériques, qui a également créé un blog sur l’univers de bizarre… que je trouve très bien fait…

Enfin, j’ai assisté à deux conférences intéressantes.

La première par Emeline et Eric Bénard sur les êtres de la nature (lien vers leur site aimer le vivant). Là, on peut ne pas adhérer… Mais leur vision est intéressante et surtout leur façon très joyeuse et décontractée de parler de la présence des êtres de la nature à nos côtés pour nous aider dans notre vie est particulièrement réjouissante et réconfortante, alors… Pourquoi ne pas essayer d’entrer en contact?… En tous cas, moi, j’ai très envie d’y croire, bien-sûr… Il parait qu’hier, un gentil dragon m’accompagnait…

La deuxième conférence portait sur l’énergie des arbres. Elle était présentée par Patrice Bouchardon qui a, entre autres, écrit les livres « l’énergie des arbres » et « A la rencontre des arbres, je me suis rencontrée », que j’ai lu récemment et qui m’a donné envie de suivre un de ses stages destinés à enseigner le moyen d’entrer en contact avec les arbres….  (interview Btlv « les arbres parlent »)

Une très belle journée, donc, riche de rencontres avec des artistes talentueux doublés de personnes charmantes et passionnantes…

 

 

Salon Legendaria: Rencontre avec Loïc Wagner, jeune artiste plasticien atypique, plein d’humour et d’imagination… et quelques autres créateurs très talentueux…

Je viens de rentrer du salon Légendaria, qui se tenait au Palais des congrès de Dijon les 6 et 7 avril 2019. Succédant au salon « grimoires et chaudrons »qui traitait l’année dernière essentiellement de sorcellerie, le salon Légendaria de cette année élargissait ce thème à toutes les formes de légendes, des créatures fantastiques aux légendes nocturnes (loups-garous, spectres et vampires), en passant sur la magie traditionnelle (chamanes, druides, retour à la nature)…C’était une manifestation sympathique qui m’a ravie, et au cours de laquelle j’ai fait de jolies rencontres.

De nombreux artistes et artisans vendaient leurs créations sur le thème de tous ces univers magiques…

J’aimerais commencer par vous parler d’un jeune artiste particulièrement imaginatif, bourré d’humour et de talent, dont l’univers décalé m’a enchantée: Loïc Wagner.

 

 

Je vous donne directement ce lien pour aller sur son site (WL explorations) afin de découvrir quelques unes de ses créations, toutes un peu folles, et touchantes à la fois… Un peu « savant fou », explorateur de mondes fantastiques imaginaires depuis son enfance, Loïc est un artiste à l’imagination débridée qui a su garder son sens de l’humour et sa simplicité… et ça, ça fait vraiment du bien. J’ai adopté un de ses « Poox » (ces créatures bizarres à l’air inoffensif, en photo ci-dessus, dans la vieille valise).

J’ai également remarqué les très jolis bijoux de la marque « Vagabond syndrome« . créés par la ravissante Marta, ces bijoux sont tous uniques, réalisés à partir de matériaux naturels ou de récup, plaqués de cuivre. (Vagabond syndrome a aussi une page Facebook).All-focus

Je les ai tous trouvés magnifiques. En tous cas, ils provoquaient une certaine « résonance » en moi…

Ne cherchez plus celui-ci: je l’ai emporté avec moi…

 

J’ai aussi été envoûtée par la jolie sorcière Epona, sur son stand « Le chaudron d’Epona »,

qui  concocte, entre autres activités, des produits de soins naturels. Personnalité intéressante, à suivre… notamment dans un projet de lieu de vie participatif pour apprendre la permaculture, la cueillette de plantes médicinales, la savonnerie et autres projets en lien avec la nature…(projet « Terrabitat » sur leetchi.com) Sur son stand, elle concoctait des potions magiques colorées avec une énergie et un enthousiasme communicatifs… Encore une personnalité atypique et touchante… Une sorcière, mais plutôt sympa.. plus proche de la fée que de la sorcière gothique, si vous voyez ce que je veux dire…(.Epona sur intagram entres autres liens…)

Apothicaire Lunaris.jpg

Enfin, j’ai aussi trouvé ravissants les petits flacons magiques de Lunaris,  la marque toute récente d’une jeune apothicaire fantaisiste… Des flacons colorés et pailletés poétiquement appelés « Poussières célestes », « larmes de sirènes » « rêves de licorne », »filtre d’amour véritable », « poudre de lune » et autres « Félix félicis »… de véritables petites créations artistiques…

 

Je me suis acheté trois jolies reliures de carnets en cuir teinté et gravé…

pour  mes  carnets créatifs et autres carnets de voyages… à l’Atelier Fau’Papiers.

Bref, une très belle journée agréable, en compagnie d’artistes et d’artisans fantasques, originaux et sympathiques… tous amoureux de nature et de ces univers fantastiques et féériques… Comme je le suis moi-même…

Quelques photos du marché des saveurs et de la création de Villemoisson

Je viens de participer au marché des saveurs et de la création de Villemoisson-Sur-Orge, qui a eu lieu les 25 et 26 novembre derniers.

 

J’ai participé à cet évènement dans le but de faire connaitre mon blog mais également pour vous rencontrer, discuter de création artistique et partager avec vous mes projets de stages itinérants de carnets créatifs.  J’en ai profité pour  montrer aux visiteurs mes créations, mes manchettes de fée-bohème, mes boites à secrets, mes petites créations singulières et quelques uns de mes cahiers d’artiste.

Journée riche de rencontres et d’échanges… A très vite pour d’autres manifestations