Bourgogne: Deux musées à découvrir: – La Fabuloserie, dans le village de Dicy, et -Le musée des arts populaires de Laduz

Alors que je viens de découvrir l’art Brut au musée de Bègles, j’avoue avoir été séduite par les créations de certains « artistes » classés dans ce genre. Cela m’a donné envie de m’informer sur ce qu’est l’art brut, et j’ai découvert qu’ il existe une véritable bataille d’appellations pour qualifier ce genre , allant de « art singulier », « art modestes », « art hors-les-normes » ou encore « création franche »… En fait, il s’agit, pour la plupart, d’œuvres créées très librement, par des artistes souvent autodidactes, sans formation académique, ou ignorant volontairement toutes les règles de l’art traditionnel.

Si vous passez par l’Yonne (89), je vous conseille vivement la visite de deux musées très intéressants et dont l’univers m’a touchée:

La Fabuloserie: musée d’art « Hors-les-normes », créé par Alain Bourbonnais ». Dans le petit village de Dicy, à quelques kilomètres de la sortie Joigny, sur l’autoroute A6. (consulter leur site ici) 

 

 

 

J’y ai découvert notamment Simone Lecarré-Gallimard, dont j’ai beaucoup aimé l’univers et l’imaginaire… Et ses compositions faites de petits objets récupérés lors de ses promenades sur les brocantes, qu’elle considérait, elle aussi, comme des promenades créatives…

Le Musée des arts populaires de Laduz:

Créé  par Raymond Humbert et son épouse (en fait, l’oeuvre de toute une vie et de toute une famille), ce musée inattendu m’a particulièrement touché. Raymond Humbert était lui-même un artiste, et il était particulièrement sensible à la beauté des créations des gens simples et des artisans d’autrefois, qui dans leurs travaux quotidiens, réalisaient des œuvres merveilleuses qui méritaient d’être préservées et conservées avec amour. Allez écouter le témoignage de cette homme rare, sur ce lien ( site du musée de Laduz)   

Je me suis baissé pour ramasser des choses qui étaient par terre et sur lesquelles on allait marcher avec indifférence.
—Raymond Humbert

Pour moi la création est partout, dans l’art comme dans l’artisanat car l’art et la vie quotidienne n’ont fait qu’un pendant des siècles.  —Raymond Humbert

 

 

 

Pour découvrir ce qu’est l’art brut, je vous conseille vivement la lecture du livre de Résultat de recherche d'images pour "l'art brut découverte gallimard"Laurent Danchain, « Lart brut »,  dans la collection Découverte Gallimard. Parce que son auteur était un homme brillant, passionné par les créations singulières, et que son livre est simple, vivant, et très agréable à lire.

L’expression « art brut » a été inventée par le peintre Jean Dubuffet, qui affirmait que l’art est plus modeste que ce que les initiés veulent le faire croire et affirmait que  » l’art est un domaine ouvert à tout le monde, qui ne nécessité pas de don particulier, ni d’instruction ou d’initiation préalable; n’importe qui peut très bien l’apprécier ou le pratiquer ». Si je suis tout à fait d’accord avec le fait que l’art est un domaine ouvert à tout le monde, et que certaines créations, réalisées en dehors de toute règle académique, peuvent effectivement avoir une spontanéité riche et émotionnellement très efficace, en tant qu’artiste débutante, je trouve que quelques connaissances techniques facilitent quand même la création artistique…

Encore un détail: il y a, trop souvent à mon goût,  des créations très sombres et visuellement violentes dans l’art brut. Je serai  toujours spontanément plus attirée par la beauté esthétique des créations… que par leur noirceur…

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s