La beauté des flocons de neige…

Vous savez déjà, sans doute, que les flocons de neige sont tous différents les uns des autres. Et leurs magnifiques motifs sont tous uniques. En fait, j’ai entendu dire l’autre jour dans un de ces films de Noël qui passent en boucle à la télévision en ces périodes de fêtes, que c’est au moment où les flocons de neige tombent en tourbillonnant jusqu’au sol, que se forment les petits cristaux de glace qui donnent à chaque flocon de neige son motif et sa beauté absolument unique. Et que la constitution des flocons de neige pouvait être interprétée comme une belle métaphore de la nature humaine. En effet, chacun de nous traverse la vie en tourbillonnant, d’une expérience à l’autre. Et chacune de ces expériences qui constituent notre vie fait de nous ce que nous sommes, c’est-à-dire des personnes uniques, toutes différentes les unes des autres… Comme les flocons de neige.

Aussi, comme il neige ces jours-ci dans beaucoup de régions, j’ai eu envie d’écrire cet article sur la beauté féérique des flocons de neige. Pour vous donner envie d’aller marcher sur une couche de poudreuse blanche et ouatée, la bouche grande ouverte vers le ciel pour y goûter les flocons de neige virevoltants, qui viennent fondre sur votre langue, comme lorsque vous étiez enfant…

La plupart du temps, les flocons de neige ne sont pas de beaux cristaux solitaires de glace réguliers. En général, ce sont des agrégats assez complexes de cristaux, parfois recouverts de micro-gouttelettes glacées, qui tombent en abondance. La géométrie de ces formations fragiles est assez mal connue car il est difficile de les observer en plein vol avant qu’elles ne s’écrasent au sol, perdant ainsi une partie de leurs propriétés.
Des chercheurs de l’université de l’Utah ont donc mis au point, avec le partenariat financier de la Nasa et de l’armée américaine, un dispositif permettant de photographier les flocons pendant leur chute. Constitué de trois appareils à déclenchement ultra-rapide (1/40.000 s) et de capteurs de vitesse, il permet de saisir sur le vif des milliers de flocons en une seule nuit. Les trois appareils sont espacés de 36°, ce qui doit permettre de reconstituer des images en 3D.
(Source : Le Figaro).

L’Organisation météorologique mondiale a pu recenser ainsi sept catégories principales de cristaux de neige : plaquettes, étoiles, colonnes, aiguilles, dendrites, boutons de manchette, cristaux irréguliers, la septième regroupant trois autres formes de précipitation, la neige roulée, les granules de glace et la grêle. À l’intérieur de ces catégories, les formes, les poids, les volumes varient énormément. Mais quel que soit leur aspect, les flocons ont une caractéristique commune : ils ont tous une symétrie hexagonale. Ce qui reste un mystère.

pexels-photo-3690511

Encore une des merveilleuses énigmes de notre belle planète…Alors, si vous voyez la neige tomber, derrière la fenêtre, n’hésitez pas à mettre le nez dehors et à marcher sous les flocons qui tombent du ciel en virevoltant. Transformez les chutes de neige en fête!…

Et que dire de la beauté d’un champ recouvert de neige poudreuse sur laquelle personne n’a encore marché?… Une beauté éphémère à ne pas rater quand elle s’offre à nous…