On est responsable des images qu’on laisse entrer dans son esprit…

La télévision , les médias et les réseaux sociaux nous bombardent à longueur de journée de mauvaises nouvelles, focalisant en permanence sur les pires visages de notre humanité.

Or, je suis persuadée que, de la même manière que nous devons faire un peu attention à  la nourriture que nous donnons à notre corps, nous devons être attentifs à la nourriture que nous donnons à notre esprit et à notre sensibilité artistique…

J’ai décidé depuis longtemps de ne plus regarder les films d’horreur dont je sais que les images sanglantes ou effrayantes vont rester gravées dans mon esprit. Je choisis de privilégier la beauté. J’évite aussi les séries TV violentes. Je préfère la recherche de l’émotion. Et surtout, maintenant, j’évite aussi le journal de 20h. Certaines personnes me rétorquent que ce n’est pas bien de vivre dans une bulle, et prétendent qu’il faut tout de  même se tenir informé de ce qui se passe dans le monde. Je leur conseille juste de veiller au moins à choisir un média alternant les bonnes et les mauvaise nouvelles… Si, Si!… Vous avez le choix de vous intéresser davantage aux bonnes nouvelles qu’aux mauvaises, notamment en lisant des blogs traitant de vos centres d’intérêts! Ainsi la noirceur des nouvelles apocalyptiques du monde sera un peu atténuée par les choses distrayantes et les belles images colorées dont vous allez nourrir votre esprit et votre inspiration… La beauté est partout… Tout est une question de disposition d’esprit…